Rêves Récurents. Voie royale pour l’étude et l’explication des rêves. À propos d’un enfant.

L’auteur de cet ouvrage, Christian Beaubernard, chercheur en neurosciences s’est lancé un défi à la hauteur de l’extraordinaire ressource que constitue le rêve dans la compréhension de sa fonction : se donner la possibilité d’appréhender, de comprendre et mettre fin aux mécanismes de récurrence des rêves.

Une méthodologie originale est déployée ici qui démontre sa pertinence au fil des pages : une complète explication du rêve à travers son expression narrative qui accepte et maîtrise la prise de risque induite par l’expression de ses souvenirs par le rêveur, un jeune enfant de 13 ans.

Plusieurs hypothèses fondatrices sont mises à l’épreuve :

- Le rêve est l’expression d’un conflit, la représentation symbolique d’un stress chronique ou d’une angoisse réels.

- Le rêve touche une personne proche du sujet.

- Le rêve concerne le sujet lui-même et/ou le reflet de sa conscience.

Le lecteur comprendra au fil des pages de et ouvrage qu’il n’a pas été nécessaire de modifier ces trois hypothèses.

Un corpus de 600 cauchemars a été pris en compte. Un principe fondateur : la discursivité des récits. La narrativité des contenus recueillis permettant de penser le rêve comme un objet composite construit à partir d’un matériel quasi fantastique pour une part mais sur un vécu et en l’occurrence pour le cauchemar sur une détresse réelle. L’étude est ainsi devenue par obligation neuropsychophysiologique et neuropsychothérapeutique. Ce glissement vers la notion de soin met en évidence la pertinence du cauchemar comme un outil de compréhension des troubles psychiques.

La visée de cette étude étant également une visée de soin devait permettre à cet enfant rêveur de se réapproprier son cauchemar et ses tenants. Cette réappropriation doit lui permettre de dépasser l’état de vulnérabilité qui est sien en retrouvant dans son rêve des peurs et des inquiétudes tangibles sur lesquelles il puisse exercer un certain contrôle. Déconstruire les composants de ce cauchemar récurrent permet en effet de faire saillir des éléments clé du vécu de l’enfant, passé et présent et de cerner son environnement affectif. Aussi bien les lieux et objets de son attachement, la complicité tissée avec ses amis, les personnes suscitant chez lui des craintes identifiables.

La recomposition de cet univers réel à partir du travail sur le rêve issu des nombreux et longs entretiens avec l’enfant constitue un matériau fragile parce que suspendu à la véracité des propos de ce dernier. Elle n’en demeure pas moins une ressource clé pour formuler des hypothèses sur les meilleures thérapeutiques possibles envisageables à l’égard des enfants fragilisés psychologiquement.

C’est une véritable refondation de la théorie de la fonction du rêve qui émerge ici à travers l’expérimentation d’un cas réel. La conduite du récit donne toute sa force à l’idée de découverte scientifique comme une production toujours renouvelée de paradigmes qui nous rendent le monde et ici le monde de la conscience, plus intelligible.
POur commander cet ouvrage :
http://www.publibook.com/boutique20…
ACC

Société Française de Recherche de Médecine du Sommeil

Contact

Maison du Sommeil

18 rue Armand Moisant

75015, Paris

Tél : 01 43 20 67 96

E-mail : contact@sfrms.org

À propos

La SFRMS est une société savante regroupant médecins, chercheurs et professionnels de la santé impliqués dans le domaine du sommeil et de ses pathologies.