Rêves, entre science et art

« Rêves, entre science et art » est un projet de collaboration entre l’artiste Manuel Salvat et Perrine Ruby, chercheuse lyonnaise en neuroscience, pour collecter des rêves, sous forme de récits, d’entretiens filmés, d’expressions tangibles, et les restituer en une installation artistique. La démarche, en hommage au grand chercheur Michel Jouvet, père du sommeil paradoxal, prend sa source dans les découvertes de la recherche lyonnaise en neurosciences et ses travaux conduits depuis 60 ans sur le sommeil et le rêve qui s’inscrivent dans l’histoire de la ville et son actualité.

Le parcours de l’exposition invite à découvrir la collecte des rêves d’aujourd’hui, dans une mise en scène poétique de Manuel Salvat. Ponctuée par des projections vidéo réalisées à partir d’un choix d’entretiens filmés, « Archipel Rêve Club », fait surgir à la fois la présence des rêveurs et des lieux où ils ont voyagé, évoqués par une cartographie de paysages de formes, mêlant objets empruntés aux chercheurs lyonnais dans leur laboratoires, et créations plastiques à dominante abstraite réunies par l’artiste. Espace mental, et ville générée par un grand rêve collectif, ce vaste paysage s’étend dans l’espace de l’exposition.

Depuis 2005, le projet Rêve Club fondé par l’artiste Manuel Salvat propose, à partir d’une collection de récits de rêves constamment enrichie, différentes façons, plastiques, scéniques… de partager ces témoignages de voyages nocturnes et intimes.
Le parcours plonge aussi le visiteur dans l’histoire de la contribution capitale des scientifiques lyonnais à la recherche sur le sommeil et le rêve, avec notamment les découvertes phares du professeur Michel Jouvet, cet homme aux nombreuses facettes : le chercheur sur le sommeil, le romancier qui invente des intrigues et des machines oniriques, le rêveur ayant consigné ses rêves par écrit et ou par le dessin coloré pendant près de 40 ans. Des objets, une machine à peser les rêves, des vidéos d’époque, des dessins et carnets de rêves de Michel Jouvet retracent l’histoire des ses travaux et son héritage, visible en 2015 par le nombre et la reconnaissance internationale des acteurs lyonnais de la recherche sur le sommeil et le rêve.

Be Sociable, Share!