SAOS et permis de conduire

Permis de conduire

La relation entre syndrome d’apnées obstructives du sommeil et risque d’accident de la route devient évidente. A la lueur des preuves présentant la somnolence résultante de cette pathologie comme facteur important d’accident de la route ainsi que sa prévalence au sein de la population, le Ministère de l’Intérieur publie dans le journal officiel un arrêté actualisant la liste des affections médicales incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire.

Cette actualisation présente les apnées du sommeil et leurs conséquences sur la somnolence excessive des conducteurs.

 

> Consulter l’arrêté du 18 décembre 2015

Be Sociable, Share!