Dette de sommeil et altération des gènes

De nombreuses études ont souligné l’impact négatif sur la santé qu’engendrent une dette de sommeil et perturbation des rythmes circadiens. Cette association favorise l’obésité, diabète, maladies cardiovasculaires et troubles cognitifs. Chez le rongeur, la privation de sommeil est associée à des changements importants dans la transcription des gènes du tissu cérébral.

Une équipe britannique a mis en place une étude permettant d’analyser ces effets sur l’homme à partir de l’analyse du transcriptome d’échantillons sanguins.26 sujets ont d’été exposé à 7 nuits de restriction de sommeil (5,7h par nuit) puis 7 nuits de sommeil en quantité suffisante (8,50h). Durant la période de privation de sommeil, les effets de la lumières, des activités et de la prise alimentaire ont été contrôlés.

Après chaque condition d’étude, les participants devaient rester éveillés pendant environ 40 heures pour fournir des échantillons de sang. L’analyse de l’ARN révèle que la privation de sommeil influe sur la transcription de 711 gènes. 444 gènes ont une régulation négative sous l’influence d’une dette de sommeil. Parmi eux on reconnaît les gènes impliqués dans les rythmes circadiens (PER 1 à 3, CLOCK…), l’homéostasie du sommeil ( IL6, STAT3…), les gènes liés au stress oxydatif (PRDX2 et 5) et au métabolisme (SLCA2A3 et 5) .

Les processus biologiques affectés concernent la modification de la chromatine, le métabolisme, les réactions inflammatoires, immunitaires et le stress.

Les auteurs constatent que le nombre de gènes touchés par la privation de sommeil est beaucoup plus élevé après une semaine de sommeil

Après une semaine de privation de sommeil, un grand nombre de gènes codant pour la régulation des rythmes circadiens sont affectés. Cette altération pourrait bien être la colonne vertébral des effets biologiques générés par une dette de sommeil.

Source :

Effects of insufficient sleep on circadian rhythmicity and expression amplitude of the human blood transcriptome.

Möller-Levet CS, Archer SN, Bucca G, Laing EE, Slak A, Kabiljo R, Lo JC, Santhi N, von Schantz M, Smith CP, Dijk DJ.

Proc Natl Acad Sci U S A. 2013 Feb 25. [Epub ahead of print]

PMID: 23440187

Be Sociable, Share!