Consensus hors AMM de la SFRMS

La SFRMS a fait appel à ses nombreux groupes d'experts pour rédiger consensus et différentes recommandations de bonnes pratiques de la médecine du sommeil.

Par ses activités de société savante, la SFRMS a fait appel à ses nombreux médecins pour mettre en place des consensus nationaux basés sur leur expertise et l’expérience du terrain. Ici, vous trouverez les documents qui en sont issus, nouveaux référentiels pour ce domaine multidisciplinaire qu’est le Sommeil.

 

ImpressionLa ventilation auto-asservie : quelle place dans le traitement du syndrome d’apnées du sommeil central ? Avis d’experts

Les résultats préliminaires de l’étude SERVE-HF ont donné lieu à la diffusion d’une information de sécurité conduisant à la contre-indication de l’utilisation d’une VAA pour le traitement des apnées centrales chez les patients avec insuffisance cardiaque systolique symptomatique chronique avec FEVG ≤ 45 %. Cette alerte a conduit la HAS à une réflexion sur le déremboursement général du dispositif VAA, y compris dans les étiologies pour lesquelles celui-ci n’est pas contre-indiqué.

Sur 35 000 patients utilisant la VAA en France, seulement 5 000 patients ont une IC avec FEVG altérée. Ainsi, 30 000 patients bénéficient actuellement d’un traitement par VAA et risquent de voir leur prise en charge disparaître alors même que la VAA a montré son efficacité et son intérêt dans ces étiologies. Parmi ces autres indications, on compte le syndrome des apnées du sommeil complexe, le SAS central induit par les opiacés, le SAS central idiopathique, ou encore le SAS central conséquence d’un accident vasculaire cérébral.

♦ Consulter cet avis d’experts

Be Sociable, Share!